Non classé

We are delighted to introduce our newest ambassador, Cameron Swales. He is a 17-year-old event rider based in East Lothian. Riding is his passion and has his sights set on pursuing a career in eventing. He has high ambitions, aiming to ride 4* at Badminton one day. Cameron has two horses that he events.  His own horse, Topper Boy Alfie, a grey 9-year-old Gelding, who fully started his eventing career last year. They started out at 90 and moved onto 100. They have had a good season and a promising future together. His other horse is Millie's Law Tilly, a 10-year-old Bay mare who he rides for Annie Allen. Tilly and Cameron had a whirlwind season last year, doing their first novice in May. Since then, he’s done three 2* International classes with her and has performed for the Scottish 2* U18s eventing team in 2021 and 2022.  He and Tilly look forward to competing 2* at Blair this weekend, we wish them both lots of luck. Asking Cameron about himself, he says he is his own worst enemy as is very hard and critical of himself, always thinking that he can do better, even on a good day. He is also a great team player and loves helping his younger peers in the pony club, giving them advice, and loves seeing them thrive.  One of his favourite riders is William Fox-Pitt; he loves how quiet a rider he is and how his horse's always come first, even before competitions. His other passion is football and is Man United crazy which he has received a bit of an ear bashing from fellow ambassador Wills Oakden for. Cameron on wearing his FOMO FAZE: “What I love most about FOMO, is you always have the rider's comfort as the highest priority. Safety wear isn’t always the most comfortable but you have managed to design a lightweight, super safe body-protector that completely moulds to your body which you almost don't feel as if you’re wearing it.”...

2021 a été un peu une année de hauts et de bas pour Trusty et moi. Après une tension ligamentaire de contrôle qui a payé les bouffonneries de 2020, nous avons commencé l'année prêts à démarrer la saison. Malheureusement, une chute d'un autre cheval en avril m'a fait souffrir d'une fracture de la clavicule et m'a mis hors de combat jusqu'à notre premier événement en juillet. Notre premier événement à Oxstalls m'a également vu avoir un problème de confiance que je n'avais pas résolu après ma blessure, donc c'était un peu difficile de revenir là où j'étais en 2019 avec Trusty. Heureusement, nous avons retrouvé notre mojo 2 semaines après cela et avons terminé une brillante 3e place lors des qualifications de la Barbury Castle Cotswold Cup sur un parcours très difficile qui attirait beaucoup de monde. Ce fut le point culminant absolu de l'année et pour tous ceux qui ont vu ma vidéo de cross-country, les cris, les acclamations et les pleurs à la fin ont montré à quel point cela signifiait pour moi ! Notre saison s'est poursuivie et nous avons fait une excellente sortie à Cricklands pour la première fois au Pays de Galles où nous avons enfin obtenu des parcours sans faute. Trusty peut souffrir d'un peu de 4 défauts, donc c'était génial de faire de bonnes rondes sur des parcours difficiles et merveilleux d'avoir un excellent spectacle avec des amis. Malheureusement, en septembre, j'ai été blessé à nouveau lorsque j'ai déchiré le cartilage de mon genou après une chute de Trusty en saut d'obstacles et en sortant de mon camion par la suite ! Cela m'a fait reculer beaucoup plus longtemps que ma clavicule - ils disent toujours qu'il vaut mieux se casser un os !!! Cela signifiait que Trusty avait une pause d'automne prolongée, ce qui était en fait très bon pour lui et nous avons maintenant passé l'hiver et le début de 2022 à nous entraîner, à retrouver notre confiance et à essayer de nous assurer que nous atteindrons la saison 2022 en cours d'exécution ! J'ai eu des leçons fantastiques avec mon entraîneur local, Callum Banfield et il a organisé un camp d'entraînement de 8 semaines de leçons hebdomadaires où nous travaillons sur notre technique de saut d'obstacles et de cross-country. Trusty s'est amélioré à chaque fois que nous nous rendons dans le chantier de Callum et je suis vraiment enthousiasmé par les progrès que nous avons tous les deux réalisés. Je suis très conscient cette fois-ci de me concentrer sur ma confiance en moi avant d'essayer n'importe quel type de saut en compétition, car cela a un peu détruit le moral la dernière fois. C'est pourquoi les leçons hebdomadaires ont été un énorme coup de pouce car il n'y a pas de pression et nous pouvons simplement travailler pour l'améliorer. Nous savons tous que Trusty est une machine de cross-country, donc parallèlement à cet entraînement, nous avons frappé fort sur les planches de dressage pour essayer d'améliorer nos scores là-bas. Récemment, nous avons eu d'excellents résultats, marquant 70 + % lors des 3 dernières sorties et remportant les deux classes lors de notre dernière compétition. Je travaille vraiment dur sur cette phase car l'un de mes principaux objectifs cette année est d'atteindre cette barre magique des moins de 30 ans. J'espère qu'avec toute la préparation que nous avons mise en place et en croisant les doigts contre d'autres blessures à l'un de nous, nous aurons, espérons-le, une excellente saison. Le plan est d'essayer à nouveau de se qualifier pour la finale de la Cotswold Cup qui se déroule cette année à Cirencester sous la forme d'un événement de 3 jours, ce serait donc incroyable de pouvoir y assister. Nous avons également des spectacles de services auxquels assister et, espérons-le, un autre séjour amusant à Cricklands. Je suis également ravi de voir ce que FOMO propose d'autre cette année, en particulier pour les épaulettes et autres supports pour compléter leur fantastique protection corporelle. C'est tellement génial de voir autant de gens parler du protecteur FAZE et de la marque et j'ai hâte de le remettre pour ma première sortie de cross-country de l'année à la fin du mois. Protégez-vous tout le monde et profitez de vos poneys ! Merci Jenna...

Nous sommes ravis d'avoir Caroline Mosley d'Orange Fox Eventing parmi nos nouvelles ambassadrices. Lisez la participation au concours de Caroline ci-dessous, qui donne un excellent aperçu de tout ce qui la concerne en tant que personne et d'Orange Fox Eventing. Bonjour l'équipe FOMO ! J'aimerais être considéré pour rejoindre l'équipe en tant qu'ambassadeur FOMO. En tant que partisan de l'avancement de la sécurité et du développement de produits innovants et utiles, je suis un fan du FAZE car il a été développé avec des considérations de sécurité importantes sans compromettre le confort qui, à mon avis, en fait le meilleur BP sur le marché. J'ai été impressionné par le fait que dans le processus de conception, la zone de fermeture éclair d'un BP typique avait été considérée comme une zone de faiblesse, de sorte que la conception pour compenser la fermeture éclair pour protéger le sternum avait été incluse dans le développement du FAZE. Pour moi, cela a montré une démonstration massive dans la prise en compte de la sécurité. J'ai trouvé le FOMO FAZE incroyablement confortable et je l'ai déjà recommandé à de nombreux cyclistes. À propos de moi J'ai eu la chance d'être impliquée dans les chevaux toute ma vie. J'ai commencé à participer à des concours de saut d'obstacles affiliés sur des poneys et j'ai eu la chance de représenter mon pays sur des poneys produits à la maison à plusieurs reprises. Après avoir grandi et dû me concentrer sur ma carrière d'infirmière vétérinaire autorisée, j'ai abandonné l'équitation pendant plusieurs années pour obtenir mes qualifications. Vers la fin de cette période sans cheval, j'ai travaillé en Australie et je suis tombé sur un parc de saut d'obstacles où j'ai tout repris. J'ai monté plusieurs super chevaux et obtenu des classements élevés lors de grands concours tels que le Royal Dubbo Horse Show et bien d'autres en Nouvelle-Galles du Sud. Je suis retourné au Royaume-Uni et j'ai déménagé à Édimbourg pour commencer à travailler à l'école vétérinaire. J'ai rencontré John, mon mari non-cheval, et au même moment, un ami m'a finalement convaincu d'essayer le concours complet. C'était il y a un peu plus d'une décennie et je suis devenu accro depuis! J'ai produit mon propre cheval jusqu'à British Eventing Novice et j'ai été placé régulièrement dans le top 10 avec lui. Nous avions gagné lors d'épreuves hippiques, nous nous étions qualifiés pour les championnats de concours complets de base et les championnats par équipes de clubs d'équitation, mais tout s'est arrêté après avoir été passager dans un grave accident de voiture en juin 2014. J'ai passé trois semaines dans une forte dépendance avec des drains abdominaux, un drain thoracique et a subi une chirurgie de la colonne vertébrale. J'ai dû prendre du temps pour me reconstruire, donc tout a été suspendu et il était possible que je ne roule plus, mais j'étais déterminé à me remettre en selle. Cette motivation m'a aidé à rester positif et à continuer à avancer avec le plan pour monter à bord et aller pirater. Mon cheval à l'époque était super excentrique, alors on m'a prêté un cheval superstar plus âgé, Classy Touch, pour m'aider. Classy ne m'a pas seulement fait pirater à nouveau, il a dépassé toutes les attentes et m'a emmené dans plusieurs événements de trois jours à (ancien) 1 * et nous avons également obtenu les dix premières places à BE Intermediate, ce qui était fantastique pour un cheval de 22 ans. Il a pris sa retraite du concours complet en 2017 et a continué à s'amuser au Trec, au dressage et était un naturel en amazone. Sa sortie la plus récente remonte à 2018 où nous avons été placés dans les grandes classes de selle latérale au Royal Highland Show (RHS). Peu de temps après le RHS, j'ai malheureusement découvert qu'il était mort sur le terrain d'une crise cardiaque massive. Ce fut un grand choc et m'a brisé le cœur. Je serai éternellement reconnaissante d'avoir un cheval aussi merveilleux dans ma vie. La classe m'a donné la possibilité de rouler à nouveau et la volonté de profiter de chaque jour comme il vient. J'aime mon passe-temps et le bonheur et le bien-être du cheval sont ma priorité numéro un (désolé John !). Les chevaux vivent sur notre petite exploitation dans les Scottish Borders partagée avec les moutons des Hébrides de mon mari. Ils aiment la vie variée et ainsi à côté des épreuves hippiques nationales et internationales, je participe à d'autres sphères comme le Trec et l'exposition. J'emmène aussi mes Shetlands miniatures courir avec moi pour maintenir leur poids, les garder et moi-même en forme aussi ! C'est un gang heureux et une autre partie importante est les Labradors - alias The Eventadors - qui sont une source constante de soutien (et de coups de langue). Dans mon rôle à temps plein à l'école vétérinaire de l'Université d'Édimbourg, je dirige le département des compétences cliniques en enseignant des compétences pratiques aux étudiants vétérinaires ; cela implique tout, de la manipulation de base des animaux à l'exécution de tâches cliniques. Je dirige et forme également des examinateurs pour les examens pratiques cliniques et dirige un programme de qualification pédagogique. Les Eventadors me rejoignent quotidiennement dans ces cours et jouent un rôle important dans la formation de la prochaine génération de Chirurgiens vétérinaires ! Mes chevaux sont tous alezans ! Pas par choix mais ils semblent avoir fini comme ça ! Voici un peu d'eux tous : Marqued Man, 11 ans, Thoroughbred, hongre J'ai eu le plaisir de monter Kenny alors que son propriétaire attendait son premier bébé, et il s'est très bien intégré à la vie d'équipe. Il peut être un peu une reine du drame, mais nous l'aimons et plus tôt cette année, il a rejoint l'équipe de façon permanente. Kenny a concouru à 2 * avec moi, y compris une fabuleuse course autour du Blair CCI2 * cette saison, terminant la semaine sur une ronde de saut d'obstacles sans faute. Bien que nous ayons eu un coup dur sur le cross-country, je peux prendre tellement de points positifs (c'était une erreur de pilote!) Et je suis tellement excité par ce que la prochaine saison apportera. Mon objectif pour 2022 est de passer à 3*/Intermédiaire et peut-être à l'avenir peut-être atteindre l'ambition de concourir à l'étranger ! Dwina de Cavron, 14 ans, Belgique Warmblood, jument. J'ai acheté Dwina en 2017. Je l'ai vue faire de la publicité et je l'ai aimée et j'ai passé une semaine à convaincre mon mari que nous avions de la place dans les écuries pour un de plus ! Elle s'était remise d'une blessure suspensive et cherchait un foyer pour toujours. C'est une jument merveilleuse et j'ai concouru en CCI2* et Intermédiaire avec sa dernière sortie à Belsay en Intermédiaire en 2019. Mon objectif pour 2022 est vraiment de voir comment elle se sent. Elle était incapable de tenir un poulain et ne me doit rien, donc il n'y a pas de pression, mais j'adorerais participer à un événement un jour encore, mais le simple fait de la voir trotter sur le terrain pour le petit-déjeuner me donne tellement de joie, je suis heureux comme tant qu'elle est heureuse. Dwina et moi avons également fait une course d'endurance, participé à de nombreuses compétitions de Trec et, en général, nous nous amusons et apprécions tout ce que nous faisons (sauf être costaud, Dwina n'aime pas tellement ça !) Lobinstown Elite, 12 ans, Cheval de sport irlandais, hongre Je connais Larry depuis qu'il a 3 ans car je l'ai acheté à l'origine pour l'événement. Il s'est avéré qu'il n'a pas eu de chance et qu'il a passé de nombreuses années à l'hôpital et à l'extérieur pour diverses raisons ! C'est grâce à Larry que j'ai rencontré ma meilleure amie Sarah qui en est désormais propriétaire et l'apprécie en tant que hacker heureux, bien que cette année il semble se sentir incroyablement bien et j'ai essayé de l'événement ! Il a terminé deux BE80 et 90 et s'il se sent bien l'année prochaine, nous essaierons peut-être d'en faire quelques autres ! Il peut également être vu avec Sarah lors des compétitions de Trec et de toutes les autres sorties auxquelles nous l'emmenons. Son rôle principal a été d'accompagner mes chevaux aux galops pour les garder en forme (il galope vite !) donc on peut dire qu'il est le hacker heureux le plus en forme ! Motivations Vivre pleinement chaque jour est ma façon de voir ma vie. J'ai tellement de chance de pouvoir faire ce que je fais, j'aime mon travail, mon passe-temps et j'ai le soutien d'un mari et d'amis merveilleux. Quand je sors avec les chevaux, je veux toujours m'améliorer, et même si je sais que je serai toujours un cavalier amateur, j'ai une approche professionnelle à cet égard et je m'efforce continuellement de faire mieux. Je suis en admiration devant les athlètes incroyables que nous avons dans de nombreux sports différents. J'aime suivre l'athlétisme ainsi que l'équitation et mes héros incluent John Whittaker, Frankie Sloothaak, Lucinda Green et la princesse Anne (la princesse Anne a monté un cheval que ma marraine a produit - Goodwill!), Carl Hester, Charlotte Dujardin et bien d'autres dans équestre plus Liz McColgan, Paula Radcliffe, Katarina JT, Roger Black, Jessica Ennis Hill et bien d'autres. L'une des personnes les plus inspirantes que je suis est Suzanna Hext, qui a eu des blessures qui ont changé sa vie à la suite d'une chute d'un jeune cheval en 2012. Elle est devenue cavalière de dressage para et a ensuite été championne d'Europe en 2017, puis est passée à la para-natation. où elle vient de devenir paralympienne en compétition à Tokyo malgré que son corps essaie d'échouer sur elle. Son parcours est inspirant, et son travail acharné et son dévouement se reflètent dans ses publications sur les réseaux sociaux et ses succès dans le sport. J'ai le soutien le plus incroyable de mon mari, de ma famille et de mes amis. Pendant mon temps libre, j'essaie de les rattraper, j'aime un dîner tranquille et un bon rattrapage quand je le peux, c'est un excellent moyen de se détendre et quelque chose qui a un peu manqué l'année dernière en raison de la pandémie …. cela et des vacances de promenade avec un chien à la découverte des îles britanniques ! Espérons qu'ils puissent reprendre bientôt! Caz...

Nous avons eu beaucoup de chance d'avoir Muddy Mayhem de Team Chasing Mayhem à bord en tant qu'ambassadeur de FOMO. Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas Team Chasing Mayhem, vous pouvez lire tout sur elle ci-dessous : Bonjour, je m'appelle Karla et vous me connaissez peut-être en tant que blogueuse Muddy Mayhem. J'ai été impliqué dans le concours complet de mon cheval Vince (connu sous le nom de Miiiiiince sur le blog) au niveau BE Novice dans le but ultime d'être notre premier 2* international. Je partage mes hauts, mes bas et j'essaie de garder le contrôle de ma vie, franchement chaotique. Je suis tellement excitée de travailler avec FOMO en tant qu'ambassadrice. La société m'avait impressionné par sa conception et son dévouement à la création du protecteur corporel ultime. Dès que j'ai mis mon FOMO FAZE, j'ai su que j'avais trouvé le protecteur corporel parfait, il est incroyablement confortable... ce que j'ai essayé de démontrer en faisant un "pont" avec mon corps (une chose totalement bizarre à faire car j'ai jamais pu en faire un même sans porter de gilet de protection !). Pour ceux d'entre vous qui ne savent pas ce qu'est la poursuite en équipe, c'est le sport le plus brillant jamais inventé. Je crois honnêtement qu'il a été créé par un groupe de personnes ivres, dans un pub. Il s'agit d'un attelage de 4 chevaux et cavaliers, galopant autour d'un parcours de haies massives pour la plupart. Les règles sont les suivantes : 1er Les 3 chevaux/cavaliers comptent les temps passés à domicile Sauter toutes les clôtures Ne pas tomber plus de 3 fois par tour. Et… eh bien, c'est à peu près tout. C'est fou, c'est dingue et c'est vraiment le plus amusant que vous puissiez avoir à cheval. Si vous m'aviez demandé comment j'allais il y a quelques mois, j'aurais répondu "bien". Cependant je mentais, j'aurais eu un visage comme un cul giflé et je ne l'aurais pas pensé. Pas du tout. Mon concours complet, la chose même qui, selon moi, me définissait, qui auparavant était au mieux médiocre, était… eh bien, ça allait complètement chier. J'étais découragé et bas me demandant ce qui était arrivé à ma brillante Miiiiiince. Je n'étais pas au bon endroit. 'Allez chasser l'équipe!' les gens m'ont crié dessus à partir des commentaires de mes messages mopey et misérables 'Tu vas adorer! Ça va remonter le moral Miiiiiince' m'a-t-on assuré. Maintenant, vous tous qui l'avez suggéré, avez-vous préparé une danse "J'avais raison" ? Parce que tu avais raison. J'ai rejoint une équipe fabuleuse qui s'est occupée de moi et nous avons passé des moments incroyables au Warwickshire, j'espère que vous avez tous apprécié les vidéos (puis-je prendre un moment pour vous assurer que le grincement que vous avez entendu n'était pas moi qui pète de peur mais comment j'avais attaché la caméra frontale) Cependant, l'intention était toujours de faire revenir Miiiiiince, puis de revenir au concours complet pour le reste de la saison. J'ai des plans après tout. J'ai des objectifs à atteindre, n'est-ce pas ? Je me suis dirigé vers le Sweary Kiwi pour une leçon et pour décider à quels événements BE participer. Tout a changé cependant alors que Miiiiince a absolument survolé un exercice décent de virages sur une ligne courbe avec moi beuglant à quel point il se sentait génial. "Quoi que vous fassiez en ce moment, elle a dit" continuez à le faire, car cela fonctionne pour vous deux ". Et c'est ainsi que je me suis retrouvé à Belvoir pour notre deuxième course poursuite en équipe. La première chose à noter ici est que la langue anglaise est vraiment bizarre. Je le prononçais joyeusement 'Bell-vwah' avec la fioriture que je sentais qu'il méritait jusqu'à ce que je découvre qu'il se prononce en fait 'Beaver'. Castor? Merde. Désactivé. Pourquoi? Comment? Quoi? Il ne ressemble en rien à Beaver. Deuxièmement, c'était un parcours fantastique, grand et audacieux. Cela faisait paraître le Warwickshire minuscule. Nous avons parcouru le parcours avec moi devenant de plus en plus pâle et, en mettant du gin dans une boîte comme j'étais, très franchement, en me chiant, mais Miiiiiiince savait quel était le marché cette fois et où il avait commencé un peu incertain et en arrière à Warwickshire. Eh bien, il n'y avait rien de tout cela. Les oreilles dressées si étroitement qu'elles se touchaient presque, il m'a donné le plus aveuglant des manèges, éclatant de confiance tout au long du parcours. Nous avons eu un moment poilu en équipe où, au 3e, notre cavalier de tête est allé à gauche, son cheval est allé à droite et ses testicules ont été frappés quelque part au milieu alors qu'il sortait l'arrêt du siècle pour rester. Notre plus récente et troisième course était l'intermédiaire au Grafton. La première moitié du parcours était à peu près un «risque de trébuchement» avec de petits bois jusqu'à environ la moitié du chemin, où il a jeté des haies décentes et des chutes. Quand je dis une haie «décente», j'ai pensé qu'il serait amusant de prendre une photo de l'un des mes coéquipiers se tenaient à côté. Il s'avère que ce n'était pas drôle du tout, parce que ça la dominait et j'ai dû avaler un peu de peur. Cela a certainement causé assez de problèmes. À un moment donné, au lieu des 2 équipes de 4 qui auraient dû être sur le parcours, il y avait 6 randoms qui galopaient ensemble en riant, le commentateur a fait de son mieux pour comprendre ce qui se passait, mais il a juste abandonné et s'est joint à eux en riant. C'était le chaos. C'est alors que j'ai réalisé qu'en ce moment, ce moment même, en plein milieu de ce glorieux chaos était JUSTE là où je devais être. J'étais si heureux. Au lieu de passer l'élan anxieux et nerveux, en stressant que je n'avais pas fait assez de préparation, je n'étais pas prêt et j'allais faire un con de moi-même (je ne sais vraiment pas pourquoi je m'inquiète autant à ce sujet , c'est à peu près une donnée, n'est-ce pas ?) J'avais passé l'élan excité et impatient d'y aller. Je ne suivais plus les mouvements de ce que je pensais que tout le monde attendait de moi et à la place, je m'amusais de la manière la plus glorieuse, la plus brillante et la plus fabuleuse avec mon incroyable cheval. Mon Miiiince. Nous avons eu une autre superbe course. Depuis qu'il m'a retiré les bras alors qu'il voulait suivre le parcours, j'étais littéralement en train de hurler de pure joie – et non, je n'en suis pas du tout gêné. Pourquoi serais-je? Après ce qui ressemble à des mois de pleurs dans les parkings de camions parce que je n'avais pas eu "la meilleure journée sur papier", de me sentir inadéquat et comme un échec. Je passe du bon temps et mon garçon, je vais le faire savoir au monde. Écoutez-moi rugir salopes, écoutez-moi rugir (non sérieusement, vous m'entendrez rugir, c'est encore une fois ma "voix intérieure", je pense qu'ils pouvaient m'entendre dans le Suffolk et j'étais à près de 3 heures de route) Je le vois tout est si clair maintenant. Les normes auxquelles je me comparais n'étaient pas pertinentes. Les choses dont je m'étais moi-même convaincu qu'elles étaient importantes ne l'étaient vraiment pas. Je m'étais lancée, moi et Miiiince, dans une lutte auto-créée ridicule qui n'en valait vraiment pas la peine. Ce que j'avais moi-même convaincu, c'est que mon rêve venait de se transformer en une lourde meule autour de mon cou, arrachant chaque dernier centimètre de plaisir de ma conduite. Le concours complet m'avait fait douter de ma valeur, je pensais que je n'étais pas assez. Mais je suis assez. Je sais que je le suis parce que j'ai réalisé qu'il se tenait dans ce glorieux chaos de la poursuite de l'équipe de Grafton. Vais-je revenir au concours complet ? Absolument, je le ferai à un moment donné. Mais cette fois, ce sera à mes conditions, vraiment sans se soucier de ce qui est « attendu » de moi ou de ce que disent les résultats. J'ai entendu récemment quelque chose qui m'a vraiment touché. "La vie est courte, elle tonne si vous aimez la musique, vous devez juste vous lever et danser" Miiiince et moi dansons sur la musique de la poursuite en équipe et c'est EPIC. Karla...

En grandissant, j'étais votre enfant typique du Pony Club; vous connaissez le type, absolument intrépide et toujours en mouvement. Je grimpais constamment à cru pour me rendre sur le terrain, sautant tout ce qui restait immobile assez longtemps et galopant ici, là et partout. J'aimais tout ce qui était équestre et participais à tous les spectacles possibles, alors naturellement, mes parents passaient leurs week-ends à nous emmener, mon poney et moi, à des compétitions, des rallyes et des journées amusantes. Dressage, saut d'obstacles, cross-country, présentation, jeux de poney club, vous l'appelez, nous l'avons fait ! Un jour, j'étais en balade avec mes amis et nos poneys lorsqu'un chauffeur s'est précipité vers nous, et j'ai fini par me séparer de Bleu directement sur le tarmac. Heureusement, il n'y a pas eu de fractures, mais les mois suivants ont consisté en de fréquentes visites chez le physiothérapeute en raison d'une douleur atroce au dos. La pire partie? Pas d'équitation autorisée. Quand j'ai finalement obtenu l'autorisation de me remettre en selle, mes parents m'ont fait jurer de porter un gilet de protection à chaque fois que mes fesses étaient en selle. Comme vous pouvez l'imaginer, cela ne s'est pas particulièrement bien passé. Comme tout le monde, je cherchais désespérément à m'intégrer, alors l'argument "mais personne d'autre n'en porte un" était un combat quotidien dans notre maison. Mon poney à l'époque était un peu un personnage et jetait de l'argent à chaque occasion. J'étais habitué à ses bouffonneries de rodéo, mais j'avais du mal à asseoir les mâles les plus exubérants lorsque je portais mon vieux protecteur corporel maladroit; c'était restrictif, inconfortable et inhibait ma capacité en selle. Avance rapide de quelques années; à la fois le poney et le protecteur corporel sont maintenant trop petits pour moi, j'ai fait mes bagages et je me suis dirigé vers la première semaine à l'Université de Strathclyde. Lorsque j'ai obtenu mon diplôme avec mention en ingénierie du sport, conception, fabrication et gestion de l'ingénierie, une bonne décennie environ après ce protecteur corporel volumineux et inconfortable, il était évident qu'il n'y avait pas eu de véritable innovation dans le sport. J'avais maintenant les connaissances et les compétences de mon diplôme d'ingénieur pour réinventer les vêtements de sécurité équins, c'est pourquoi FOMO est né. Il était important pour moi de créer quelque chose qui inspirerait la confiance du cavalier et maximiserait le mouvement et la capacité en selle, quelque chose que les cavaliers VEULENT porter plutôt que de le porter uniquement quand ils le devaient. Tu sais ce qu'ils disent; si vous voulez que quelque chose soit bien fait, faites-le vous-même. Carmen x...

Quand vous voyez quelqu'un porter un gilet de protection lors de l'échauffement avant le cross, vous pensez que c'est tout à fait normal ; en fait, c'est tellement normal que vous ne penseriez probablement rien du tout. Cependant, si vous voyiez quelqu'un en porter un dans le ring de dressage ou de saut d'obstacles, ce serait probablement une autre histoire. La plupart d'entre nous supposeraient que le cavalier était très nerveux ou que son cheval était sauvage. Si nous étions vraiment honnêtes, nous pourrions même les juger pour avoir ruiné leur tenue de jour de spectacle intelligente. La question est, pourquoi? Pourquoi jugeons-nous quelqu'un pour rouler AVEC un gilet de protection alors que dans le même souffle, nous serions horrifiés si quelqu'un roulait SANS casque ? Les deux ont été conçus pour nous garder en sécurité tout en participant à ce sport merveilleux mais dangereux ; alors, pourquoi un casque est-il indispensable alors qu'un gilet de protection ne l'est pas ? La réponse simple est-elle simplement que ce n'est pas cool d'en porter un ? Au cours des dernières années, le monde du concours complet a connu de nombreuses chutes, mais certaines nous ont particulièrement choqués. M. Stickability lui-même, Andrew Nicholson, a eu la chance de ne pas être paralysé après sa chute de Cillnabradden Evo en 2015, faisant une évasion "chanceuse" avec une grave blessure au cou. Peu de temps après, William Fox Pitt, de l'équipe britannique, est tombé dans le coma après sa chute aux championnats des jeunes chevaux. Plus récemment, nous avons tous regardé avec impatience Jonty Evens se remettre en selle après qu'une chute l'ait laissé avec une grave lésion cérébrale à Tattersalls en 2018. Ces trois chutes ont entraîné un changement notable dans la façon dont les gens perçoivent la sécurité équine, qui a présenté l'opportunité d'un changement d'état d'esprit attendu depuis longtemps vers les protecteurs corporels. Les coureurs ont commencé à se demander à quoi ressemblerait leur vie si une chose similaire leur arrivait. Aujourd'hui, nous vous demandons ce que vous manqueriez si vous étiez gravement blessé à la suite d'une chute ? Vous pourriez manquer une saison ou, en tant que jeune coureur, vous pourriez manquer d'être sélectionné pour l'équipe des U18 ou des coureurs juniors. Vous pourriez manquer de faire du sport à l'école ou devoir sauter vos examens et regarder vos amis partir à l'université sans vous. Pour le cycliste plus mature, une chute pourrait signifier que vous ne pouvez pas vous occuper de vos enfants. Peut-être ne pourriez-vous pas aller travailler et ne gagneriez-vous donc pas de salaire. Pourriez-vous continuer à payer votre hypothèque et mettre de la nourriture sur la table ? C'est un fait que nous méprisons souvent, mais une chute, même pendant la plus simple des séances d'école ou sur le hack le plus silencieux, pourrait entraîner un changement complet dans votre vie. Avoir le bon équipement de sécurité chaque fois que vous mettez votre pied dans l'étrier maximise vos chances de vous éloigner d'une chute sans blessure qui changera votre vie. Les protecteurs corporels ne sont peut-être pas cool, mais c'est plutôt cool qu'ils puissent vous sauver la vie. Chez FOMO, notre mission est de normaliser les protections corporelles pour chaque trajet. Mieux vaut prévenir que guérir, et si faire quelque chose d'aussi simple que de porter une protection corporelle pouvait vous sauver la vie, pourquoi pas vous ? ...

La saison 2021 est lancée ! C'était génial d'être enfin de retour en concours complet. Un grand merci à toutes les personnes impliquées avec les coureurs sportifs d'élite pour avoir fait d'Oasby Elite un excellent premier événement pour beaucoup d'entre nous. C'était aussi mon premier événement avec mon nouveau Body Protector FOMO FAZE dont j'ai été très impressionné par le confort et la possibilité de réglage, compte tenu du froid qu'il faisait et des nombreuses couches supplémentaires nécessaires. À la fois Oughterard Cooley appartenant à Debbie Whalley et Liz Magennis et Ella MacGregors, MacGregors Cooley a fait un travail léger sur la piste OI. Rich alias Oughterard Cooley termine 13ème et Greg alias MacGregors Cooley saute un super DC pour terminer 4ème. Nous sommes revenus une semaine plus tard avec un autre chargement de camion pour Oasby 1. Cette fois, amenant certains des jeunes chevaux pour leurs premières courses. Rich et Greg ont tous deux profité d'une autre course autour de l'OI, améliorant à nouveau leurs scores de dressage de la semaine précédente, des rondes régulières de xc pour eux deux en préparation pour la classe avancée à Weston Park la semaine prochaine. DHI By Design appartenant à Daisy Cross a eu sa première course de 100 m avec nous en terminant sur son score de dressage pour la 5e place. Nos propres Keep It Cooley et Cooley Fun Time ont également bien performé dans les 100 sections pour terminer respectivement 2e et 9e. Nous attendons maintenant avec impatience Weston Park avec les chevaux novices et avancés....

Enfin, on dirait que le printemps est en route ! Cet hiver nous a paru super long ! Nous avons eu presque 3 mois de neige solide, ce qui signifie que nos pauvres chevaux ont à peine mis les pieds hors de leurs écuries ! Mais récemment, tous les systèmes sont allés à la fois Skinny et Biscuit ont commencé leur forme physique de pré-saison et avec des choses COVID sages qui cherchent à revenir, espérons-le, à un état presque normal, nous sommes ravis de commencer à planifier pour cette saison Biscuit est entré dans le Your Horse Live Virtual, Recherche d'un qualificatif Star. Ce qui nous a donné quelque chose à attendre avec impatience! En avril, les deux chevaux commenceront à s'entraîner, avec des entraînements de cavaletti et de dressage au programme ! Avec un peu de chance, d'ici mai, les spectacles auront repris et nous serons en force Ce mois-ci, je me suis inscrit à la campagne Walk all over Cancer pour marcher 31 000 pas en mars, cela m'a certainement aidé avec mon pré- forme physique de saison ! J'espère pouvoir apporter des mises à jour plus régulières de l'équipe Shieldhill maintenant que les choses recommencent, espérons-le. Ça a été un Loooong hiver ! Jodie xo...

Eh bien, j'ai été silencieux pendant un certain temps, excusez-moi pour cela. Malheureusement, Trusty a eu une légère blessure en juillet 2020 où il a eu une entorse au ligament de contrôle. Bien que ce soit très mineur, en raison du fait que les ligaments sont très capricieux et avec les joies du verrouillage, la décision a été prise de réhabiliter très lentement Trusty pour lui donner la meilleure possibilité que la blessure guérisse correctement et également l'empêcher de se reproduire. Cela a signifié un long processus de marche d'abord à la main, puis de marche sous la selle, et heureusement, nous sommes enfin sur la dernière partie du travail au trot monté. Le pauvre Trusty ne peut pas comprendre pourquoi sa vie est un flux constant de quatre murs de son écurie, de l'arène ou d'innombrables promenades sur des chemins de campagne; il a désespérément besoin d'un petit galop et d'un saut ! Nous espérons qu'une analyse de signature début février commencera enfin un travail plus rapide, puis ce seront tous les préparatifs pour, espérons-le, sortir de l'événement dépendant des restrictions de Covid. Mon objectif plein d'espoir cette année est vers la nouvelle Cotswold Cup qui est une nouvelle série non affiliée qui se déroule cette année où vous obtenez des points lors de plusieurs événements en vue des championnats en septembre. L'un des événements les plus excitants pour moi qui se déroule dans le cadre de cela se tient au château de Barbury en juillet, qui a été l'un des lieux sur ma liste de seaux de concours complet, donc ce serait incroyable de pouvoir arriver ici. Le premier événement de la Coupe est à Oxstalls à la fin du mois de mai, ce qui, à mon avis, tant que tout se déroule comme prévu, devrait être un objectif raisonnable à atteindre. J'espère me connecter avec mon collègue ambassadeur du FOMO, Alex Holman, pour des leçons régulières de travail à plat et de saut une fois que Trusty aura le feu vert; Alex a eu beaucoup de succès non seulement avec ses propres chevaux, mais aussi avec sa clientèle grandissante et avec lui étant à ma porte, il serait impoli de ne pas en profiter pleinement ! Alors gardez les doigts croisés pour que nous continuions à bien; Trusty a eu son nouveau clip et il a désespérément besoin de sortir pour se pavaner. J'ai aussi un kit très important qui a été assis en train de ramasser la poussière, en attendant une course de cross-country; J'ai hâte de tester mon gilet de protection FOMO !...

Mon conseil d'entraînement hivernal est : travailler les bases ! C'est quelque chose qui semble comme ça, basique, mais c'est très important pour notre entraînement et c'est certainement quelque chose que je m'assure d'avoir dans toutes les séances de coaching que je donne et à chaque fois que je monte à cheval ! 1, Mon premier conseil, et le plus simple, est de retenir 3 ingrédients essentiels à une bonne position du cavalier - une bonne position permet à nous-mêmes et à nos chevaux de trouver leur équilibre, et de le garder tout en travaillant sur le plat et sur les clôtures, qu'il s'agisse de cavalettis ou de clôtures avancées. Aucun temps en selle n'est perdu lorsqu'il s'agit de nos positions. Ce sont : 1) LES YEUX 2) LES ÉPAULES 3) LES TALONS Si vous gardez vos TALONS vers le bas, cela stabilise votre jambe inférieure et la maintient au bon endroit pour l'utiliser comme aide au cheval. Garder vos ÉPAULES ouvertes engage votre cœur et sécurise votre corps au centre du cheval. Garder les YEUX levés et concentrés sur la nouvelle direction ou tâche maintient l'équilibre et aide à diriger le cheval vers l'avant. Vous pouvez penser à toutes ces choses, que vous passiez 10 minutes à marcher dans l'arène ou des heures à pirater, et cela fera une différence comme plusieurs nouveaux clients peuvent en témoigner. 2. Mon deuxième conseil est d'aider à travailler sur la souplesse du cheval - à la fois de gauche à droite et sur le dos. Comme le savent les clients que je coache régulièrement, j'ADORE une serpentine ! Vous pouvez les rendre aussi faciles ou difficiles que vous le souhaitez, c'est-à-dire autant ou aussi peu de boucles que vous le souhaitez, et à l'intérieur de celles-ci, vous pouvez ajouter des cercles, des transitions et/ou des pôles supplémentaires. Concentrez-vous sur les boucles paires, avec le cheval vraiment connecté entre votre jambe intérieure et votre rêne extérieure, et en restant droit entre vos aides. Si vous travaillez le cheval sur une serpentine pendant un certain temps, ils commencent vraiment à s'assouplir autour de votre jambe et sont prêts à travailler - c'est un excellent échauffement. Je pratique définitivement ce que je prêche sur celui-ci, car j'ai installé des poteaux en permanence sur une serpentine pendant plus d'un mois à la maison, pour le travail à plat, et j'ai utilisé des poteaux pour s'échauffer pour sauter lorsque nous sommes allés louer une arène locale pour un saut . Pendant que vous êtes sur la serpentine, n'oubliez pas de vous rappeler les 3 points principaux de votre position… Mon exercice préféré consiste à effectuer une serpentine au trot avec des bâtons et des arrêts, mais soit vous devrez réserver une leçon, soit attendre la prochaine fois pour voir un démo…! J'espère que vous les avez trouvés utiles. Alexandre...

fr_FRFrench